Dayak

 

Les dayak constitue la population de Bornéo, divisé en environ 450 groupes ethniques. La population de l’île se range en deux grandes catégories : les peuples de la côte et les immigrants chinois. Bornéo est la quatrième plus grande île au monde avec une superficie de 743 330 km carrés.

Aujourd’hui, les peuples de dayaks regroupent les peuples des minorités ethniques, dont la plupart sont des chrétiens de confession protestante. En Asie de Sud-est, les peuples les plus modernes parmi les peuples dayaks sont les Iban et les Ngaju. Les Iban, appelés par les anglais « Sea Dayaks », lors de la période coloniale, occupe aujourd’hui l’Etat du Sarawak en Malaisie, où leur population est de 680000 personnes.

Les langages des dayaks appartiennent toutes à la sélection indonésienne de la famille austro-asiatique et ils n’ont pas d’écriture.

Dans le passé, les dayaks étaient connu comme des « chasseurs de têtes » à cause de leurs traditions de décapitation des ennemis. Ensuite, ils utilisaient les crânes humains pour en fabriquer des coupes en crâne. Les dayaks utilisaient les crânes des ennemis tués au combat pour en faire une coupe à boire.

Parmi les groupements dayaks les plus importants, en plus des Iban et lles Ngaju, on peut citer les Kajan et le Kenyah.

 

dayak